Pourquoi le cheval est-il pertinent dans la relation avec des personnes handicapées ?

Le cheval, animal noble, puissant, mythique est aussi doux, chaud et vivant. La relation que nous établissons avec lui est plus sensuelle qu'intellectuelle. Elle existe au travers du toucher, de la sensation et du mouvement ; d'où son importance avec des personnes souffrant de difficultés de communication.

 

"Nul besoin de connaître le langage humain pour entrer en communication avec le cheval".


Le cheval est également non-jugeant ! Il accepte globalement la personne handicapée pour autant que celle-ci le respecte dans sa réalité de cheval. Il ne fait aucune différence entre une personne handicapée ou valide !

 

La thérapie par le cheval : trois techniques

- Hippothérapie

Il s'agit d'une technique utilisant le pas du cheval comme outil. Le cavalier ne demande rien au cheval. Il "subit" les mouvements provoqués par le déplacement de l'animal.

- Equitation adaptée

Ce type d'activité équestre est pratiqué par des personnes handicapées physiques ou mentales.

Toutes les disciplines équestres sont utilisables.

- Rééducation par l'équitation

Ici la progression équestre n'est pas un objectif en soi. On vise le bien-être (plaisir) et une progression sur les plans physiques et moteurs, relationnels et affectifs, psychiques (image de soi et confiance).

Le support est une équitation qui prend en compte les potentiels et les difficultés de chacun. Le cavalier est « actif ». Il demande, se fait entendre et peut donc prendre mieux conscience de son MOI.